Accueil Actualité Séminaire éclaté : PDCI Bouaké-Ahougnansou Les militants mettent le cap sur 2046...

Séminaire éclaté : PDCI Bouaké-Ahougnansou Les militants mettent le cap sur 2046 avec le PDCI

77
0

Le délégué du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Bouaké-Ahougnansou, Brou Alexis, s’est dit convaincu et rassuré que le vrai développement et l’émergence de la Côte d’Ivoire ne peut être possible qu’avec le PDCI-RDA.

Dans le rapport de synthèse des travaux du séminaire éclaté de sa délégation dont une copie nous est parvenue, le premier responsable de la délégation d’Ahougnansou a d’abord salué cette initiative qui, selon lui, aura permis à tous les séminaristes d’avoir un contact direct, chaleureux et mobilisateur pour la lutte politique devant conduire le parti septuagénaire au pouvoir en 2025. Souhaitant, au terme des travaux des 75 ans, que le PDCI-RDA crée une nouvelle espérance pour les Ivoiriens, les militants ont décidé de mettre le cap sur l’émergence 2046 qui passe par la reprise du pouvoir en 2025. « Il n’est point nécessaire de faire une litanie des insuffisances du plan émergence 1, pour montrer que ça a échoué.

En effet, les initiateurs l’ont, eux-mêmes, enterré après l’avoir utilisé comme leur principal argument de campagne. Dès lors, l’impérieux devoir de notre cher parti, socle de la Côte d’Ivoire moderne, est de lancer la réflexion et les travaux pour l’émergence à l’horizon 2046. », a fait savoir le délégué Brou Alexis. Aussi a-t-il ajouté : « Pour soutenir cette réflexion pour la reconquête du pouvoir d’Etat à la prochaine échéance, nous encourageons la haute direction à nommer un directeur pour le plan « EMERGENCE II » de la Côte d’Ivoire qui sera chargé, entre autres, de bâtir notre programme de gouvernement. », tout en rappelant, à titre d’exemple, les heures de gloire avec le miracle ivoirien, socle de la Côte d’Ivoire moderne, économique qui était l’œuvre de jeunes technocrates d’alors, coordonnée par par son excellence Aimé Henri Konan Bédié à qui le Président Félix Houphouët-Boigny a fait confiance.

« Par nos propositions, nos prises de positions, nous pourrions convaincre les jeunes qui n’ont pas connu Félix Houphouët-Boigny que nous sommes l’alternative crédibles pour 2025. », a soutenu Brou Alexis non sans s’interroger sur la nécessité de changer ou d’hésiter sur une méthode gagnante. Pour le délégué d’Ahougnansou, le paysage politique ivoirien actuel matérialisé par la violence et la mauvaise gouvernance observée, créant ainsi une immunité à vie pour certains dirigeants et hauts fonctionnaires qui doivent être les grandes motivations de cette alternance démocratique et le ciment de l’émergence en 2046.
VENANCE SERY